Aller en haut

Protocoles d'exploration - Endocrinologie

EXPLORATION DE LA CORTICOSURRENALE

ATTENTION : Pas de traitements en cours avec PREDNISONE ou PREDNISOLONE (croisement dans le dosage) !

  • Stimulation à l’ACTH (Tétracosactide de Dechdra / Synacthène immédiat) : Diagnostic d’hypercorticisme et d’hypocorticisme/Contrôle de traitement
    • T0 (cortisol basal) : Prise de sang (PS) n°1, puis injection IM ou IV d’ACTH (0,
    • Tétracosactide : Chien <10kg : ¼ ampoule (0,5ml), Chien 10-20 kg : ½ ampoule  (1 ml), Chien 20-30 kg : ¾ ampoule (1,5 ml), Chien >30 kg : 1 ampoule (2ml),
    • Synacthène : 1 ampoule jusqu’à 25-30 kg PV)
    • Cortisol post ACTH: 1h à 1h30 en IM, ¾ heures à 2 heures en IV après l’injection. Conserver à +4°C jusqu’à l’envoi.
  • Freinage à dose faible : Diagnostic d’hypercorticisme
    • T0: PS n°1, puis injection IV de dexaméthasone (0,01mg/kg chez le chien, 0,1mg/kg chez le chat)
    • T0+4h : PS n°2, 4 heures après l’injection
    • T0 + 8h : PS n°3, 8 heures après l’injection. Conserver à +4°C jusqu’à l’envoi.
  • Rapport urinaire cortisol/creatinine (RCCU) : Diagnostic d’hypercorticisme
    • Faire récolter par le propriétaire les urines du matin 2-3 jours après la consultation (1mL)
    • Le prélèvement est à conserver à +4°C et à acheminer rapidement au laboratoire.
  • Freinage à dose forte: Diagnostic étiologique d’un hypercorticisme
    • T0: PS n°1, puis injection IV de dexaméthasone (0,1mg/kg)
    • T0+4h : PS n°2, 4 heures après l’injection
    • T0 + 8h : PS n°3, 8 heures après l’injection.
  • ACTH endogène : Diagnostic étiologique d’un hypercorticisme
    • Une prise de sang avec récolte sur tube « trasylol » contenant EDTA+Aprotinine ou sur tube EDTA.
    • Le plasma est conservé à conserver à +4°C et à acheminer rapidement au laboratoire.

EXPLORATION DE LA THYROIDE

  • Recherche d’hypothyroïdie (Chez le chien) : Le dosage de tT4 présente peu de faux négatifs et permet donc d’éliminer une suspicion clinique d’hypothyroïdie si la concentration en tT4 est > 25 nmol/L. Par contre cette épreuve présente des faux-positifs : la concentration en tT4 peut être inférieures aux valeurs usuelles chez des chiens non hypothyroïdiens à maladies ou traitements intercurrents.
    Une mesure de TSH conjointement à celle de tT4 est donc nécessaire lors de recherche d’hypothyroïdie.
  • Contrôle de traitement : Dosage de T4 totale 4 à 6 heures après la prise du comprimé (animal à jeun). Une mesure conjointe de TSH est également intéressante.
  • Recherche d’une hyperthyroïdie (Chat++/chien) : Le dosage de tT4 est généralement suffisant. Eventuellement, en cas de doute, un test de freinage à la T3 peut être effectué ( PS avant et 2 jours après un traitement par T3 (Cynomel , 1 comprimé matin, midi et soir jusqu’à la PS n°2))

AzurVet © Tous droits réservés